Tudor

En 1926, la marque Tudor est déposée par la fabrique d’horlogerie suisse Veuve de Philippe Hüther, pour le compte de Hans Wilsdorf, qui n’est autre que le créateur de Rolex. Celui-ci la rachète en 1936 et la lance officiellement dix ans plus tard. Dès ses débuts, l’ambition de la société est d’élaborer des montres plus abordables, financièrement parlant, tout en préservant une parfaite qualité traditionnelle